La vie et l’histoire controversée, riche de mythes et de légendes de Mikao Usui ont généré de nombreux livres sur le Reiki.
Mikao Usui est né le 15 août 1865 dans un petit village de Taniai, de la préfecture Yamagata, qui se situe dans la province de Gifu, près de Nagoya, au Japon. Curieux de nature, élève appliqué, très jeune il a étudié le Kiko au temple bouddhiste de Tendai sur le mont Kurama, au nord de Kyoto.
Le Kiko est la version japonaise du Qi Gong, une discipline qui permet d’améliorer sa santé, à l’aide d’exercices respiratoires et des mouvements très lents.
Cette pratique exige de constituer en soi une réserve d’énergie avant de l’utiliser pour la guérison par imposition des mains.
Très vite Usui ne se satisfait pas de cette technique qui épuise le praticien.
Son besoin de connaissances va l’inciter à voyager au Japon, en Chine, en Inde et dans toute l’Europe. Il étudiera les arts martiaux,la médecine, la psychologie, la religion et le développement spirituel, le bouddhisme, le shintoïsme et le Shugendô.
Le Shugendô était une méthode de développement par les pouvoirs spirituels qui combinaient des éléments du shintoïsme, de chamanisme et de bouddhisme.

Devenu moine Bouddhiste, il décida de faire retraite pendant 21 jours au mont Kurama à nouveau. A force de prières, jeûne, chants et méditations vers le 21ème jour il reçut un flot de lumière spirituelle. Le -satori-.
Cette puissante lumière était l’énergie du Reiki venant vers lui sous forme d’initiation. Il se rendit compte de la puissance qu’il venait de recevoir et compris qu’il avait reçu le pouvoir de guérir sans utiliser sa propre énergie.

Après avoir utilisé le Reiki sur lui-même et sa famille avec succès, il créa à Tokyo en avril 1922  le  » Usui Reiki Royoho Gakkai  » qui peut se traduire par « Centre de guérison Reiki Usui ».

Il commença à enseigner et à donner des traitements Reiki et forma 17 maîtres. Le 9 mars 1926 il se rend à Fukuyama où il décède suite à un accident vasculaire cérébral. Il en avait déjà eu plusieurs auparavant. Lorsque Mikao Usui décède en 1926, il laisse plus de 20000 étudiants dont 17 sont formés à la maîtrise.

Son école, Usui Reiki Ryoho Gakkai (Royho = technique; Gakkai = organisation) existe encore de nos jours. Créée en avril 1922, elle perpétue l’enseignement.

– Mikao Usui (1868-1926)
– Jusaburo Ushida (1865-1935)
– Kanichi Taketomi (1878-1960)
– Yoshiharu Watanabe
– Kimiko Koyama (1906-1999)
– Masayoshi Kondo

– Manuel Shtabasky
– Angela Snel-Rincon
– Pascal Van Brusselt et Marie-Line Beth
– Philippe Jakout
– Lionel Goutte
– Noël Surgot